L'Animal au centre de l'échange

AZCO : La médiation animale comme support de bien-être

Le médiateur animal :

En quoi consiste son travail ?

Parmi les métiers qui permettent de travailler avec les animaux, le médiateur animal ou intervenant en médiation animale a pour fonction de mettre en lien les personnes en situation de fragilité de handicap et des animaux spécifiquement choisis et accompagnés à cet effet.

Son travail est varié car il peut intervenir auprès de différents publics, en institution, à domicile ou dans son propre lieu d’accueil. L’intervenant en médiation animale choisit les animaux avec lesquels il souhaite travailler en fonction de ses affinités, de ses connaissances et de ses compétences.

 

Il lui revient de préparer les animaux pour la médiation afin de diminuer leurs stress pendant les ateliers et de mieux les connaître. Pour cela, il peut utiliser ses savoirs-faire ou faire appel à un professionnel comme un éducateur ou un comportementaliste canin par exemple.

Il peut aussi se rapprocher des éleveurs qui sont des professionnels connaissant bien les animaux et qui peuvent à cet effet lui donner des indications précieuses.

Le travail du médiateur animal est multiple et demande des compétences complémentaires. Il demande d’abord une bonne capacité d’organisation, des capacités d’empathie et d’écoute importantes et des connaissances et affinités avec les animaux très développées.


C’est donc un métier triple !

 


Des connaissances sur le handicap obligatoires

Parce qu’il intervient auprès de personnes en situation de handicap ou de maladie, l’intervenant se doit d’avoir une connaissance optimale sur les spécificités des publics qu’il rencontre.

 

Cela lui permet non seulement d’adopter un positionnement adapté mais aussi de pouvoir poser de façon professionnelle des objectifs d’accompagnement.

 

Ces connaissance s’acquièrent par des formations spécifiques qui délivrent pour certaines un diplôme d’état reconnu par l’État. D’autres formations plus courtes existent permettant d’affiner ses connaissances.

Savoir poser des objectifs : une base importante pour une pratique orientée

L’intervenant en médiation animale propose des ateliers auprès de différents publics, des tout-petits en crèche jusqu’au grand âge y compris en accompagnement de soins palliatifs. Son travail s’effectue la plupart du temps en lien avec les équipes d’accompagnement ou avec les parents ou tuteurs lorsque la personne n’est pas à même de décider pour elle-même.

Les séances de médiation animale proposées poursuivent des objectifs posés en lien avec le projet de vie de la personne bénéficiaire.

 

Ces objectifs donnent lieu à des évaluations ciblées et à ce titre, l’intervenant a pour mission de trouver l’outil d’évaluation le plus adapté à la situation d’accompagnement.

Quel statut pour l'intervenant en médiation animale ?

La grande majorité des intervenants en médiation animale ou zoothérapeutes en France exercent leurs pratiques dans le cadre associatif, en temps qu’entrepreneur individuel ou en micro entrepreneurs. Certains d’entre eux ont également la possibilité de proposer des séances de médiation animale dans le cadre de leur activité salariée dans l’établissement qui les emploie.

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes s’installent en tant que médiateurs animal. Cela répond à une demande croissante de la part des établissements et des particuliers. Pour autant, il n’existe encore aucun cadre législatif entourant cette pratique.

 

Le titre n’est pas protégé et aucun texte n’indique malheureusement les précautions à prendre concernant les animaux médiateurs que ce soit sur le respect de leur bien-être ou sur la prévention des risques vétérinaires liés à leur présence. Cette absence d’encadrement donne lieu à des pratiques particulièrement diverses ainsi qu’à des échanges parfois tendus autour de la qualité des pratiques de chacun.

Le salaire de l'intervenant en médiation animale

Le salaire du zoothérapeute est fortement lié à la quantité de séances qu’il réalise. Il n’existe pas de grilles tarifaires relatives aux prix de séance. Chacun fixe ses tarifs en fonction de ses diplômes, de ses animaux compagnons, de ses charges et de ce qui lui semble juste.

La durabilité des associations et entreprises de médiation animale sont quant à elles grandement liées à la créativité de l’intervenant mais aussi à son positionnement, à l’écoute qu’il peut montrer envers les équipes ainsi qu’à ses connaissances et sa capacité à actualiser en permanence ses savoirs-faire.

 

Toutes ces précautions entendues, il n'en reste pas moins que certaines personnes aujourd’hui en France sont en mesure de vivre de leur pratique entièrement.

Il s’agit le plus souvent de personnes diplômées d’État des secteurs médicaux ou paramédicaux qui ont fait de la médiation animale un plus dans leurs pratiques.

Pour autant, le sérieux et le professionnalisme peut donner lieu à une pratique régulière et donc suffisamment rémunératrice pour des personnes non issues des secteurs médicaux et paramédicaux.

 

L’intervenant décidera d’ailleurs, en fonction des charges de son quotidien, s’il souhaite ou non garder une activité salariée parallèle en mi-temps par exemple.

Tel : 06 31 80 20 67 -E mail : azco.formations@gmail.com

Formation Médiation par l'animal / "Zoothérapie"

 

FERME DE TAVANNE - 21560 ARC SUR TILLE

SIRET : 44256499300032

N° Formateur : 27210378221