L'Animal au centre de l'échange

AZCO : La médiation animale comme support de bien-être

Le Chien médiateur au cœur de la cynothérapie

Parmi tous les animaux "utilisés" en zoothérapie, le chien représente une excellente espèce médiatrice.


Son envie relationnelle, ses capacités d’empathie et de partage, la qualité de ses signaux de communication ainsi que les activités qui le portent et l’aident à s’épanouir sont autant d’atouts pour un travail en médiation animale de qualité.

 


Un chien idéal pour la zoothérapie ?

Il n’existe pas de chien médiateur spécifique et chaque
compagnon canin, à condition de connaître ses signaux de communication propre et de déterminer son tempérament et ses limites, est à même de participer de façon active et positive un travail en médiation (Hors chiens catégorisés).

 



L’objectif principal étant de trouver un cadre d’activité porteur de bien-être, pour le patient, l’intervenant et l’animal, il compte avant tout de bien connaître son compagnon canin afin de proposer une pratique la plus respectueuse possible.

 

 

 

 

Ainsi, il n’existe pas de tempérament unique de médiateur. Certains chiens apprécient d’être caressés, d’autres non. Certains prennent plaisir dans les activités de réflexion ou de parcours alors que d’autres se nourriront davantage de balades.


La médiation animale se doit de partir de l’animal et non de l’intervenant et de ses attentes pour construire une pratique respectueuse.

De nombreuses activités ressources

Les activités ressources autour de la médiation canine sont nombreuses.

 

Le travail de parcours, les jeux de réflexion, les jeux de lancer, les temps de soins comme le brossage ou les caresses, l’approche des signaux de communication et le langage canin sont autant d’exemples d’activités riches et porteuses en zoothérapie. Là encore, la créativité de l’intervenant et ses capacités d’observation et de ressenti sont au cœur de sa pratique.

Les émotions et la relation au centre du travail

Le chien médiateur est également partenaire dans un travail de projection émotionnelle.

 

Il ouvre ainsi le dialogue, instaure la confiance, dynamise les projections.

Très présent dans l’imaginaire collectif et dans le quotidien de chacun, il réveille des émotions parfois enfouies tout en mettant au travail l'estime de soi et l’expression de soi, pilier de l’épanouissement de chacun.

Des connaissances préalables indispensables

Le travail en médiation canine ne s’improvise pas.


Il est nécessaire, voire indispensable, de posséder de bonnes connaissances des signaux émotionnels du chien, mais également des techniques d’éducation positive et de renforcement positif.


Les chiens étant des animaux sensibles, il est primordial de les comprendre et d’entrer dans un travail de partenariat et non pas de dressage et de soumission.

La qualité du lien qui en découle sera d’autant plus intéressante et riche que le chien devient partenaire dans la médiation et non « objet ».

Un animal doué d’une grande sensibilité

Un médiateur canin est avant tout un être vivant qui a, comme nous tous, des besoins et des limites.


La médiation animale est une pratique qui implique une réflexion approfondie sur le rythme de travail des animaux. Le chien qui se révèle être, en séance, une éponge à émotions risque donc à ce titre de se fatiguer assez rapidement (même s'il apprécie ce qu'il fait!).


Son rythme de travail ainsi que son âge de mise à la retraite sont deux points fondamentaux dans le respect de son écologie et de son bien-être en général.


Ainsi, la pratique de soins en cynothérapie auprès des enfants comme des personnes âgées, qu'on la nomme zoothérapie ou plus globalement médiation, implique beaucoup d'observation, de respect et de relation avec son compagnon canin.

Tel : 06 31 80 20 67 -E mail : azco.formations@gmail.com

Formation Médiation par l'animal / "Zoothérapie"

 

FERME DE TAVANNE - 21560 ARC SUR TILLE

SIRET : 44256499300032

N° Formateur : 27210378221