L'Animal au centre de l'échange

AZCO : La médiation animale comme support de bien-être

De quoi parle-t-on quand on parle de "Chat Thérapie" ?

Parmi tous les animaux "utilisés" en zoothérapie, les chats sont des animaux particulièrement intéressants pour le travail en médiation animale. Leur puissance mentale alliée à leur indépendance et à leur fonctionnement spécifique font d’eux des animaux médiateurs atypiques et complémentaires.

Des cadres d’intervention variés

À l’image du chien, la médiation féline nourrit des pratiques très diverses. Le chat est souvent associé à des thérapies en cabinet, en psychothérapie majoritairement ou en accompagnement individuel.

 

Certains de ses représentants sont calmes, tolèrent bien le déplacement et les lieux nouveaux et se montrent ainsi disponibles et détendus lors de la rencontre avec des publics en difficulté même en petits groupes.

 

Il arrive donc que des activités associant le chat se déroulent de façon itinérante dans les différents lieux d’intervention.

La ronronthérapie

De nombreux articles ont été écrits sur les bienfaits du ronronnement du chat, aussi appelé la ronron-thérapie.


Des CD ainsi que des vidéos ont été réalisés afin de permettre au plus grand nombre de bénéficier des effets positifs de ce son aux vibrations si particulières.

En séance, la présence d’un chat ouvre le dialogue, stimule l’expression des émotions et des pensées mêmes intimes et entoure le lien. Le cadre ainsi créé favorise la détente et le lâcher prise tout comme l’observation et l’introspection. La présence du chat appelle le dialogue et l’ajustement du tonus. L’observation de son comportement peut être un support intéressant notamment dans les exercices de relaxation et de respiration.


Sur le plan social, le chat stimule les interactions notamment entre les personnes âgées. Sur le plan physique, des études ont montré que sa présence et son ronronnement diminuent la pression artérielle ainsi que la fréquence cardiaque de la personne qui le caresse.

 

 

De nombreuses maisons de retraite décident d'ailleurs aujourd’hui d’adopter un chat pour leurs résidents de façon permanente.

Le chat idéal existe-t-il ?

Il n’existe pas de chat idéal ou spécifique pour la médiation animale. Là aussi, seules comptent ses aptitudes, ses envies, son tempérament et ses prédispositions. Certains chats apprécient le contact, y compris avec des personnes nouvelles, d’autre pas !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Afin d’assurer le confort, le bien-être du chat médiateur en zoothérapie, il est important de connaître les signaux émotionnels et le langage du compagnon félin.

Certains signes sont ainsi spécifiques de sa détente alors que d’autres signent son agacement voire sa peur.

Un partenariat tout en finesse

Les activités ressources dans le travail associant le chat dépendent là aussi avant tout du tempérament et des prédispositions de ce dernier.


Brossage, caresses, parcours, recherche de nourriture sont autant d’exemples non exhaustifs des possibilités de travail de cet animal particulier.Le travail de l’intervenant réside dans l’articulation entre ses activités ressources et ses objectifs de travail.


Encore faut-il que son merveilleux compagnon félin décide de se rendre disponible 😊 et lui aussi de se mettre au travail !

 

En zoothérapie, seul un travail en partenariat dans le respect du rythme de chacun permet de proposer un cadre porteur et dynamisant pour la personne accompagnée.

Tel : 06 31 80 20 67 -E mail : azco.formations@gmail.com

Formation Médiation par l'animal / "Zoothérapie"

 

FERME DE TAVANNE - 21560 ARC SUR TILLE

SIRET : 44256499300032

N° Formateur : 27210378221